mercredi 5 décembre 2007

Assemblées Générales des mercredi 28 novembre et lundi 3 décembre 2007

AG du mercredi 28 novembre :

    Durant l'assemblée générale du mercredi 28 novembre, nous avons voté par répartition dans la salle à une large majorité la reconduction de blocage total du campus Croix-Rouge. Il faut préciser que nous entendons par blocage total le blocage de tous les cours à l'exception de ceux préparant à des concours nationaux, et des P1 (Médecine). Celui-ci s'oppose au blocage partiel voté par une minorité d'étudiants, ce blocage consistant en l'arrêt des cours uniquement les jours de manifestation (total ou partiel : dans le temps).
    Le premier choix proposé aux étudiants était de voter pour ou contre le blocage. Il a ensuite été demandé aux étudiants pro-blocage de choisir entre un blocage partiel et un blocage total. Malgré la non participation des partisans du déblocage, les observateurs ont estimé qu'une large majorité de l'ensemble des présents à ce vote s'était prononcée en faveur du blocage total. Précision utile : les observateurs désignés et "officiels" étaient au nombre de six : trois partisans du blocage, et trois partisans du déblocage.

AG du lundi 3 décembre :

    De nombreux votes ont eu lieu à l'issue de cette assemblée générale. A l'exception du vote concernant le blocage, chacun d'entre eux s'est déroulé par estimation visuelle, la clarté de ces votes n'ayant pas motivé une consultation plus précise. Il a donc été décidé que l'AG demandait :
- L'abrogation de la LRU (grève),
- Une seule AG par semaine au lieu de deux,
- Une condamnation des violences policières envers les manifestants anti-LRU dans toute la France,
- Des communiqués clairs, précis et non-contradictoires du président de l'URCA.
    Enfin, comme le vote par répartition dans la salle concernant le blocage s'est révélé très ambigu, il a été décidé - comme lors de l'AG du 21 novembre -  d'organiser des bureaux de vote avec une liste de l'ensemble des étudiants du campus. Nous regrettons le départ de nombreux étudiants ayant assisté à toute l'AG (ce pour quoi nous tenons à les remercier) avant d'avoir voté, ainsi que l'arrivée tardive d'autres étudiants venus expressément pour le vote. En effet, il nous semble illogique et même déloyal de participer à un scrutin dont on ignore tout ; la moindre des décences serait sans doute de s'intéresser à la question avant de prendre parti, quitte à mettre en péril ses propres opinions. A titre d'information pour eux, ainsi que pour les absents, le débat a été animé par différentes questions ; fallait-il s'opposer à la loi "LRU" ? , fallait-il ou non poursuivre le blocage malgré les propositions de Valérie Pécresse ? , fallait-il bloquer partiellement les cours ou totalement ? , fallait-il préparer la sortie du mouvement ou le poursuivre avec enthousiasme ? Evidemment des arguments ont été avancés pour contre, mais ceux-ci, vous ne les connaîtrez sans doute jamais. Pour conclure, le blocage de la fac a été reconduit avec un écart des votes moins net que lors des assemblées générales précédentes.

Posté par les_mobilises à 21:18 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires sur Assemblées Générales des mercredi 28 novembre et lundi 3 décembre 2007

    Message des étudiants mobilisés

    Les commentaires ne sont pas autorisés sur ce blog, pour nous contacter, merci de le faire par e-mail en cliquant sur "contacter l'auteur" dans la colonne de droite.

    Posté par Le comité, mercredi 5 décembre 2007 à 21:20 | | Répondre
Nouveau commentaire